Actualité


Réponses aux objections (4/6)

Les objections formulées à l'encontre d'un revenu inconditionnel sont nombreuses. On peut les regrouper ainsi :

  1. Un revenu sans travail est contraire à notre éthique
  2. Une allocation identique pour tous est inéquitable
  3. Cette réforme risque de générer des comportements irrationnels
  4. Elle est susceptible de dérégler l'économie
  5. Sa mise en œuvre sera délicate
  6. Il existe d'autres moyens plus efficaces pour parvenir au résultat souhaité

IV - La distribution d'un revenu inconditionnel risque de dérégler l'économie


"Le revenu inconditionnel va entraîner dans les pays riches une immigration non maîtrisable"

Non, car tout citoyen n'a droit qu'au revenu de son pays d'origine. S'agissant de l'immigration, il revient au pouvoir politique, par des accords nationaux ou multinationaux, de définir à partir de quand un nouveau venu accède la communauté nationale. Précisons que le principe du revenu d'existence a une portée universelle, applicable dans tous les pays, chacun au niveau de sa richesse nationale.


"Le revenu inconditionnel va déstabiliser les structures économiques"

Chaque individu, même lorsqu'il n'exerce pas une activité rémunérée, représente un potentiel d'échange, créateur de richesse. Ne pas le reconnaître et ne pas le concrétiser par le versement d'un revenu prive la collectivité d'un gain collectif. Loin de déstabiliser l'économie, le revenu d'existence permet, de mieux maîtriser le coût du travail. Par sa permanence et sa régularité, il atténue les variations conjoncturelles. En outre, son apport est particulièrement important dans les régions économiquement les plus touchées : chaque habitant des campagnes et des banlieues reçoit ainsi une potentialité d'échange et d'initiative stable, évitant les effets anti-sociaux d'une économie hyper-financiarisée. Il trouve aussi un prolongement heureux dans l'aménagement du territoire, les personnes les plus touchées par la crise et vivant dans des banlieues surpeuplées ayant alors avantage à s'installer dans des espaces du territoire où le coût de la vie est plus raisonnable.


"Ce projet est un saut dans l'inconnu"

Absolument pas puisque plusieurs expériences dans le monde confirment le bien-fondé de nos propositions. En Alaska, la distribution d'un revenu inconditionnel est une réalité depuis 1982. Cet état américain distribue à tous ses habitants le produit de sa rente pétrolière, grâçe aux revenus des placements financiers qui y sont attachés. En Namibie, une expérience a été lancée en 2008 à l'initiative d'une fondation luthérienne dans le petit village d'Otjivero. Il prouve que le versement à chacun des habitants d'une allocation, même d'un faible montant, a plusieurs conséquences positives : une augmentation de la scolarité, les jeunes enfants n'ayant plus à travailler pour survivre ; une diminution de la délinquance, chacun disposant d'un minimum de revenu ; une augmentation de l'activité, spécialement chez les femmes, chacune disposant ainsi d'un supplément de revenu pour entreprendre.

En 2010, une réforme du mécanisme de subventions en Iran s'est traduite par l'instauration d'un versement inconditionnel mensuel à toute la population du pays. Depuis 2011, diverses expérimentations ont été lancées en Inde, avec des résultats confirmant ceux observés à Otjivero. Plus anciennes, les expérimentations d'impôt négatif aux Etats-Unis et au Canada, impliquant des milliers de familles entre 1968 et 1982, ont démontré que le versement d'une allocation inconditionnelle ne se traduit pas par un retrait significatif du marché du travail.


"Le revenu inconditionnel développe l'assistanat"

Evidemment non, puisque chacun le touche et reçoit une somme identique. En cela, il se distingue fondamentalement dRSA et des diverses aides à la personne qui s'inscrivent précisément dans la logique de l'assistanat, générateur de gaspillage et de fraude. Le revenu d'existence, librement complété par des revenus d'activité, n'incite donc pas à frauder et personne ne trouve avantage à se maintenir dans une situation d'assistance. C'est précisément l'inconditionnalité qui évite les travers que nous connaissons actuellement avec l'assistanat.


Consulter les autres objections ?

  1. Un revenu sans travail est contraire à notre éthique
  2. Une allocation identique pour tous est inéquitable
  3. Cette réforme risque de générer des comportements irrationnels
  4. Elle est susceptible de dérégler l'économie
  5. Sa mise en œuvre sera délicate
  6. Il existe d'autres moyens plus efficaces pour parvenir au résultat souhaité

En savoir plus

Une interview de Yoland Bresson et Marc de Basquiat fin 2013

Une émission de Radio Ici & Maintenant consacrée au financement d'un revenu d'existence en France, avec les économistes Yoland Bresson, Marc de Basquiat et Amaru Mbape.

Retrouvez les textes publiés dans nos lettres de liaison depuis 1993 :

AIRE - Allais - Alliot - Amiot - Arcizet - Askénazy - Attali - Auber - Auger - Bériot - Barbier - Bastille - Batho - Beaulieu - Berthillier - BIEN - Billoré - Boespflug - Bosqué - Bougnoux - Boulin - Boutin - Bradford DeLong - Brasseur - Bresson - Burgaud - Caillé - Casassas - Catalogne - Chollet - CIPMF - Clerc - Code Civil - Collectif - Conseil de l´Europe - Courtaigne - Coutrot - Creel - Damon - Daniel - de Basquiat - de Foucauld - de Kemel - de La Croix - Delalande - Deleu - Deruder - Devauchelle - Djaïz - Domenech - Druon - Duboin - Duchatelet - Dumartin - Durin-Marchal - Dutrieux - Dutrin - Duval - Euzéby - Euzeby - Even - Faber - Fargeot - Ferry - Fitoussi - Frère Sylvain - Gadrey - Galand - Galley - Gaymard - Gobillon - Godfrain - Godino - Gomez - Gorz - Grandjean - Guibet Lafaye - Guiraud - Héron - Harribey - Harter - Hattersley - Heim - Hubaut - Husson - Hyafil - Jarrosson - Jauch - Jeanneau - Jouanny - Jourdan - Kauter - Koenig - Kolb - Korosec - Krassovsky - Kundig - Lacan - Lambrecht - Lansade - Largueze - Lavagne - Le Tallec - Leclercq - Lefebvre - Lievin - Livio - Luther King - Méraud - Majnoni d´Intignano - Maris - Marseille - Meyruey - MFRB - Morin - Mourier-Genoud - Nespoulous-Neuville - Oliveau - Orléan - Parlement espagnol - Petit - Poittevin - Régent - Ramonet - Raventos - Ribardière Bigot - Riché - Robin - Romieu - Ruby - Serverin - Siegel - Sterdyniak - Stiglitz - Stoléru - Suplicy - Sutra - Tabatabai - Tardieu - Tardif - Toulemon - Trannoy - Valentin - Valette - Van Parijs - Vanderborght - Vivant - Viveret - Wark - Werner - Werrebrouck - Yomet -