Le Bureau de l'association

Une petite équipe anime l'association au quotidien.

Président

Marc de Basquiat

Né en 1966, Marc de Basquiat est diplômé de SUPELEC, d'ESCP Europe et docteur en économie de l'université d'Aix-Marseille. Directeur marketing dans le secteur informatique, il a participé à la création d'un éditeur logiciel français, leader mondial sur le marché de la sécurité. Consultant en organisation puis directeur de projets de transformation d'un grand groupe dans le secteur de l'énergie, il poursuit également ses recherches visant à réformer le système socio-fiscal français.

Life Member du BIEN, il est également co-fondateur du MFRB. Sa thèse soutenue en 2011 a apporté la démonstration précise de la faisabilité technique d’une allocation universelle en France, appuyé sur une microsimulation approfondie. Il a publié en 2014 LIBER, un revenu de liberté pour tous, écrit en collaboration avec le philosophe Gaspard Koenig. Il préside l’AIRE depuis le décès de Yoland Bresson, en 2014. En octobre 2021, il publie L'ingénieur du revenu universel. Voyage d'une idée pour notre temps, témoignage de ses 15 années de recherches et de lobbying, dont il tire de nombreux enseignements.

Il enseigne dans diverses institutions et intervient comme conseil dans le cadre de la société StepLine.

Vice-président

Frédéric de Maneville

Né en 1969, Frédéric de Maneville est Polytechnicien et Ingénieur civil des Mines de Paris. Il a débuté sa vie professionnelle chez RENAULT dans les ateliers de montage, en France puis au Brésil pour le démarrage d'une usine "greenfield". L'équipementier VALEO lui a ensuite permis d'exercer les fonctions de Directeur Industriel avant de redresser une unité en Espagne. Après 11 ans d'industrie automobile, il entre chez AREVA T&D comme DG Transformateurs de puissance; puis, toujours dans l'industrie électrique, il rejoindra POWEO puis VATTENFALL où il exercera les fonctions de Président France. Depuis 2015, il est entrepreneur, notamment comme associé d’ECCITY MOTOCYCLES, fabricant français de scooters électriques.

Président d’OGEC depuis 2012, son engagement associatif se prolonge en 2018 avec l’AIRE, convaincu de la nécessité de simplifier radicalement notre système socio-fiscal. Il vit en Nouvelle Calédonie depuis 2019, où il milite pour un rapprochement des communautés locales via la mise en place d'un revenu citoyen. 

Vice-président

Lon Rgent

Né en 1946, Léon Régent, ingénieur X-Télécom, marié et père de quatre enfants, a mené l'essentiel de sa carrière professionnelle à France Telecom. Il l'a terminée place Beauvau, où il a retrouvé des rigidités de gestion pires que celles des "PTT" de 1970. Retraité à 55 ans, il s'engage dans un chemin d'intériorité (Bible, zen). En 2011, il crée un site personnel, support de sa réflexion sur la société en crise - aux plans à la fois économique et spirituel. Il constate que la société se perd toujours plus dans une complexité administrative inepte et malfaisante, tel un bateau fou que personne ne maîtrise. Son site dénonce cette dérive.

En 2012, il découvre le Revenu Universel. Convaincu de sa pertinence et de sa faisabilité, il met au point un tableur (téléchargeable) permettant de tester différents paramétrages. Il adhère à l’AIRE en 2014.

Dans un livre publié en 2018 et téléchargeable, il propose une allocation familiale unique, première étape limitée aux enfants et facile à mettre en œuvre d’un revenu universel :

Un second tome (les adultes) est mis en ligne en 2021. Sa visée est technique : présenter un RU réaliste, ses variantes possibles, celles qui ne le sont pas, et les sujets « hors périmètre RU » qui pourraient faire l’objet d’autres projets de simplification.

En 2014, il découvre une étonnante symbolique numérique dans l’évangile grec de St Jean. Le fruit de cette recherche atypique a été mis en ligne en 2021.

Trésorière

Véronique Albertini

Expert comptable et Commissaire aux comptes, Véronique Albertini est associée du Cabinet EXCO, membre des comités "secteur public" et "développement durable" du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables (CSOEC). Elle s'intéresse particulièrement aux politiques de l'emploi, aux projets territoriaux, aux conditions de vie des citoyens.

Elle a participé à l'étude d'un projet d'expérimentation du revenu universel par une région française, validant sa faisabilité économique et son intérêt potentiel, mais aussi ses difficultés pratiques de mise en oeuvre.



Le Conseil d'Administration

En sus des membres du Bureau, d'autres administrateurs interviennnent pour définir les orientations concrètes de l'association.

Etienne Boespflug

Né en 1947, ingénieur INSA, Etienne Boespflug compte 47 années d'engagement ininterrompu dans le monde industriel, dans le secteur associatif et auprès des collectivités territoriales. Dans ces trois domaines, comme consultant ou conseiller scientifique à l’Institut de recherche et de formation du mouvement ATD-Quart Monde, ou comme vice-président de Simon de Cyrène qui construit et fait vivre des « maisons-relais » pour un « vivre ensemble » innovant entre valides et invalides, il a développé des expertises clé pour le développement d'une association telle que AIRE.

Christian Bouvard

Né en 1964, diplômé en Economie et Gestion des risques, Christian Bouvard a exercé son activité professionnelle dans plusieurs groupes de protection sociale spécialisés en assurance de personnes et retraite complémentaire. Il a piloté pendant de nombreuses années les volets souscription, calcul d’engagements et comptes de résultats clients de multiples sociétés d’assurance. Depuis 2012 il a orienté son activité vers la gestion des risques financiers et la maitrise de la solvabilité des sociétés d’assurance en lien avec la règlementation Solvabilité 2.            

Ancien élève de Yoland Bresson, pour lui le revenu d’existence est un facteur d’autonomie des individus indispensable à la révélation des talents de chacun, dans un contexte de relative raréfaction de l’emploi salarié.

Denis Consigny

Né en 1955, Denis Consigny, ingénieur des Arts et Métiers, a participé à la création et à la mise en marché de plusieurs produits et procédés innovants à impacts environnementaux maîtrisés. Il a pris part aux travaux et à la rédaction des rapports de la commission Stasi sur la laïcité, ainsi qu’à la rédaction des rapports du Médiateur de la République de 1998 à 2004. Il a publié des romans (L’Altruiste ; Le vieil homme et l’amère thune) et des essais (Et s’il suffisait ; Je ne suis pas candidat, mais j’ai un programme ; Bref essai de thérapie économique de groupe).

Ayant rejoint l’AIRE en 2017, il s’intéresse plus particulièrement aux possibilités de réduction des inégalités patrimoniales. Il anime également l’association AICU (Association Intergénérations pour le Capital Universel) inspirée par les travaux et publications de Bernard Berteloot.

Laudine Grapperon

Née en 1988, Laudine Grapperon est diplômée en administration internationale de projets territoriaux et management de l’action humanitaire. Au terme de diverses expériences consacrées à la promotion d’un développement durable (au sein d’associations, d’institutions onusiennes, et de l’administration déconcentrée de l’Etat), elle découvre en 2014 le revenu universel.

Captivée par les perspectives d’empowerment individuel et collectif ouvertes par ce dernier, elle se lance en 2015 dans une thèse en économie à l’Université Paris-Est pour explorer les enjeux éthiques et de viabilité économique rattachés aux propositions les plus « utopiques » de revenus de base. 

Elle coorganise depuis 2018 à l’EHESS le séminaire Futurs de la protection sociale : l’allocation universelle en question(s) 

Thierry Guillemin

Né en 1967, Thierry Guillemin est diplômé en chimie-physique et cinétique chimique appliquée. Depuis 20 ans, il intervient dans les entreprises privées et les organismes publics des secteurs industriels et tertiaires, en tant que consultant-formateur indépendant, dans les domaines de la création de valeur, l'optimisation des organisations et la conduite du changement.

Par ailleurs, passionné de philosophie, il anime et participe régulièrement à des ateliers de réflexions philosophiques. Les expériences qu'il a accumulées, durant toutes ces années, dans le monde entrepreneurial et ses connaissances en philosophie du travail, de la morale et de la politique l'ont conduit à rejoindre l'AIRE pour y promouvoir le Revenu d'Existence.

Télémaque Masson

Allié du mouvement ATD Quart Monde, compagnon d'organisations de chômeurs et précaires (CIP, AC!, MNCP), membre de l'AIRE, du MFRB, de UBI-E et du BIEN, Télémaque Masson-Récipon s'emploie à faire advenir « la garantie inconditionnelle et universelle des moyens matériels de l'autonomie individuelle ». Cette formule est pour lui la meilleure description de l'objectif effectivement poursuivi par la quasi-totalité des militants pour des politiques de revenu de base inconditionnel à travers le monde.

Il étudie à l’EHESS, où il a lancé un atelier doctoral « Futurs de la Protection Sociale » qui explore l'idée de revenu de base inconditionnel en l'élargissant aux transformations de la protection sociale, aux moyens de le faire advenir, à la formulation de futurs désirables. Ses thèmes de recherche sont à l'intersection des théories du droit, de la philosophie politique et de l'économie, dans le prolongement de l'oeuvre de Karl Polanyi.

Francois-Xavier Oliveau

Né en 1970, François-Xavier Oliveau est diplômé de Centrale Paris, Sciences Po Paris et titulaire d'un MBA de l'université de Harvard. Il a exercé des responsabilités de direction de sites industriels et d'entreprises au sein d'entreprises allant de la start up au grand groupe. Il accompagne actuellement des dirigeants dans le développement de leur entreprise au sein d'un fonds d'investissement français.

Il contribue depuis plus de dix ans à des travaux visant au développement économique et social. Il a notamment contribué au rapport de Christian Blanc sur les pôles de compétitivité (Pour un écosystème de la croissance, 2005) et a co-dirigé les travaux du mouvement Nous Citoyens sur la lutte contre l'exclusion (2014), prônant un dispositif d'insertion sociale beaucoup plus simple, humain et efficace.

Il a publié en novembre 2017 Microcapitalisme, un essai qui propose de refonder le pacte social français autour des valeurs de Liberté et de Solidarité, incluant notamment la mise en place d'un revenu d'existence.

Christine Bernard

Née en 1963, Isabelle Thomas-Chiffaudel est diplômée de l'Ecole Normale Supérieure de Saint Cloud / Lyon, agrégée et titulaire de deux DEA. Mère de trois enfants, elle se consacre à leur éducation et à développer des méthodes de psychothérapies alternatives, en particulier les Fleurs de Bach. Engagée pour la défense de la Terre, elle travaille entre 2002 et 2007 avec Pierre Rabhi à la construction du Mouvement des Colibris.

Les aléas de la vie l'ayant menée dans une situation économique difficile, elle fait l'expérience de la précarité, assumant ses responsabilités familiales en cumulant une activité de consultante indépendante avec les aides sociales. Elle tire de son expérience de vie la conviction qu'un filet de sécurité économique inconditionnel est indispensable pour que chacun soit debout, en mesure de se prendre en charge. Elle témoigne par son parcours que nul n'est à l'abri de basculer du jour au lendemain dans des difficultés importantes, destructrices de la personne et du lien social.

Actualité

Prochaines rencontres mensuelles AIRE :

Adhérer à l'AIRE ? : bulletin d'adhésion

Les débuts de l'AIRE

Repenser la solidarit

En 1991, l'AIRE publie son premier ouvrage

Sous la direction de son président, l'académicien Henri Guitton, les experts réunis au sein de l'association créée en 1989 sont : Yoland Bresson, Yves Bot, membre de la Commission sociale de l'Episcopat, le professeur d'économie Pierre Lavagne, le philosophe René Macaire, François Perdrizet, polytechnicien, haut fonctionnaire, et Frère Sylvain, religieux capucin, cadre d'Emmaüs.

Nos Lettres de liaison

Retrouvez les textes publiés dans nos lettres de liaison depuis 1993 :

AIRE - Allais - Alliot - Amiot - Arcizet - Askénazy - ATD - Attali - Auber - Auger - Bériot - Barbier - Bastille - Batho - Beaulieu - Berthillier - BIEN - Billoré - Boespflug - Bosqué - Bougnoux - Boulin - Boutin - Bradford DeLong - Brasseur - Bresson - Burgaud - Caillé - Casassas - Catalogne - Chollet - CIPMF - Clerc - Code Civil - Collectif - Conseil de l´Europe - Courtaigne - Coutrot - Creel - Damon - Daniel - de Basquiat - de Foucauld - de Kemel - de La Croix - De Wispelaere - Delalande - Deleu - Deruder - Devauchelle - Djaïz - Domenech - Druon - Duboin - Duchatelet - Dumartin - Durin-Marchal - Dutrieux - Dutrin - Duval - Euzéby - Euzeby - Even - Faber - Fargeot - Ferry - Fitoussi - Frère Sylvain - Gadrey - Galand - Galley - Gamel - Gaymard - Gobillon - Godeluck - Godfrain - Godino - Gomez - Gorz - Grandjean - Guibet Lafaye - Guiraud - Héron - Harribey - Harter - Hattersley - Heim - Hubaut - Husson - Hyafil - Inde - Jarrosson - Jauch - Jeanneau - Jouanny - Jourdan - Kauter - Koenig - Kolb - Korosec - Krassovsky - Kundig - Lacan - Lambrecht - Lansade - Largueze - Lavagne - Le Tallec - Leclercq - Lefebvre - Letho - Lievin - Livio - Luther King - Méraud - Majnoni d´Intignano - Maris - Marseille - Masson - Meyruey - MFRB - Morin - Mourier-Genoud - Nespoulous-Neuville - Oliveau - Orléan - Parlement espagnol - Petit - Poittevin - Régent - Ramonet - Raventos - Ribardière Bigot - Riché - Robin - Romieu - Ruby - Sénat - Serverin - Siegel - Soleil - Sterdyniak - Stiglitz - Stoléru - Suplicy - Sutra - Tabatabai - Talamoni - Tardieu - Tardif - Toulemon - Trannoy - Valentin - Valette - Van Parijs - Vanderborght - Vivant - Viveret - Wark - Werner - Werrebrouck - Yomet -